RDC/Sécurité : Félix Tshisekedi décrète l’État de siège dans les provinces du Nord-kivu et de l’Ituri.

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo( FARDC) et de la Police nationale congolaise (PNC), a présidé vendredi 30 avril dernier dans la soirée, la réunion du Conseil supérieur de la défense.

Le compte rendu fait par le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Daniel Aselo Okito wa Koy, renseigne qu’il avait été décidé, au cours du premier Conseil des ministres du gouvernement Sama Lukonde, de ce vendredi 30 Avril à la Cité de l’Union africaine, de décréter un état de siège dans les provinces les deux provinces sus mentionnées. Très réservé, le Vice-premier ministre Aselo Okito, qui s’est refusé à tout commentaire sur cette question, s’est limité à dire que tous les détails seront donnés au courant des prochaines heures car, »..il y a une ordonnance du Chef de l’État qui va suivre en rapport avec cette situation » avant d’ajouter, « …le Président de la République a décidé de concentrer tous ses efforts sur la question de sécurité à l’Est du pays, afin d’y restaurer définitivement la paix »a-t-il conclu

Rappelons par ailleurs que l’état de siège est un dispositif juridique généralement mis en œuvre par le gouvernement en cas d’insurrection armée ou d’invasion étrangère. Plusieurs dispositions sont prises en ce moment-là notamment, le remplacement de la police par l’armée pour la sécurité publique, la restriction de certaines libertés libertés, le contrôle des médias, l’instauration de couvre-feu dans les territoires concernés par l’état de siège, le remplacement des tribunaux civils par ceux militaires; etc

La Rédaction