RDC/Fonds d’indemnisation des victimes des conflits armés : Le Ministre Puela sensibilise ses collègues pour la concrétisation.

Dans le cadre de la justice transitionnelle appelée de tous les vœux par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le ministre des Droits Humains, Albert-Fabrice PUELA poursuit sans désemparer la démarche auprès de ses collègues membres du gouvernement, pour les associer à la création des fonds de réparation des dégâts causés par les différents conflits armés en RDC pendant les deux dernières décennies.

Ce jeudi 08 juillet 2021, Albert-Fabrice PUELA est allé à la rencontre de sa collègue Ministre de la culture, arts et Patrimoines, Mme Catherine Katungu, pour lui faire part de ce vœu du chef de l’État sur la question, »..la RDC a connu des atrocités énormes, la justice classique a montré ces limites, et aujourd’hui on parle de plus en plus de la justice transitionnelle qui met l’accent sur les victimes des atrocités. Ainsi, avec le Président de la République, il a été de plus en plus mis en avant, la création d’un fond d’indemnisation des victimes, et ces fonds auront plusieurs origines, notamment une petite quotité des (Fonds de Promotion Culturel), FONER, FPI et autres, il était donc normal que nous venions échanger avec Madame la ministre de la culture et arts » a-t-il déclaré au sortir de l’audience.

Pour sa part, la ministre de la culture et arts dit sa satisfaction d’être associée à cette initiative »…notre ministère se sent très concerné et soutient cette démarche et la dynamique de constituer un fond pour réparer les préjudices que nos populations ont pu subir et notre ministère devra contribuer à cela, les discussions qui vont suivre seront pour l’effectivité de cette action » a-t-elle fait savoir.

Et la ministre de la culture et arts en appelle à la participation des autres entités étatiques à cette œuvre de solidarité nationale, »…les congolais devraient réfléchir sur l’accompagnement et le soutien des victimes des crimes qui concerne toute la communauté et là j’invite toute la communauté nationale et tous les ministères à soutenir ces fonds et sollicitons que cela soit rapidement mis en place » a-t-elle renchérit en conclusion.

Bivince Mpungu