RDC/Etat de siège: UNIS réprouve la promotion ou le maintien aux postes des militaires impliqués dans les exactions contre la population.

La structure citoyenne UNIS, réseau panafricain de lutte contre la corruption apporte son soutien à l’instauration de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Dans un communiqué de presse dont une copie est parvenue à la rédaction de Bivcongo.net, UNIS dit sa réprobation de la promotion ou le maintien des officiers militaires ayant été indexés dans les exactions et trafics illicites des ressources naturelles.

Le jeune économiste et coordonnateur de UNIS, Jimmy Kande,
« …pour d’énormes sacrifices au péril de leurs vies afin de préserver l’intégrité territoriale et la protection des citoyens » avant de poursuivre en rappelant que »…la situation dramatique de l’Est du Congo est la résultante d’un plan de pillage des richesses naturelles du Congo par un réseau d’acteurs maffieux nourris par la corruption » peut-on lire dans ledit communiqué.

Afin d’arriver au rétablissement de la paix et la sécurité dans cette partie de la République démocratique du Congo, UNIS appelle à l’adhésion de toutes les forces vives de la nation pour la réussite des opérations militaires envisagées, »…UNIS réprouve la promotion ou le maintien aux postes des officiers militaires et de la police impliqués dans les exactions contre la population civile ou indexés dans les rapports des pillages et trafics illicites des richesses minières;
Recommande le strict respect des dispositions pertinentes de l’article 61 de la constitution de la RDC qui garantit notamment le droit à la vie, la liberté de pensée et l’interdiction des traitements inhumains et dégradants;
Souhaite que le Président de la République s’implique personnellement dans le suivi quotidien de l’évolution, en tant que commandant suprême des forces armées, afin d’endosser sans équivoque la responsabilité des performances des forces armées » a-t-il conclu

Rappelons par ailleurs que le Président de la République démocratique du Congo Felix Tshisekedi a procédé à la nomination des autorités militaires et policières pour la gestion de ces deux Provinces, le Nord-Kivu et l’ITURI en proie a des forces négatives.

J.M