RDC/Bukangalonzo : Ados Ndombasi alerte sur les 6000 tonnes de maïs abandonnées faute de récolte.

 En date du 06 avril 2021, les députés nationaux Ados Ndombasi, Eliézer Ntambwe, Auguy Kalonji et Chérubin Okende (actuel Ministre des transports) avaient mené une enquête parlementaire sur le site du parc agro-industriel de Bukangalonzo. Selon le député Ados Ndombasi lors d’une motion d’information en plénière, Il a été constaté, l’abandon de plusieurs milliers d’hectares de maïs à moissonner par manque de financement du gouvernement congolais.

Dans son speech devant les élus nationaux, Ados Ndombasi dit l’adéquation de la quantité de maïs abandonnée face au besoin, »…la quantité du maïs abandonné était alors estimée à 1.500 hectares soit 6.000 tonnes de maïs. Laissez-moi vous dire que ceci est un crime devant Dieu et devant les hommes. En effet, la RDC avec ses 27 millions de personnes en insécurité alimentaire aigue est actuellement la plus grave crise de faim au monde. Un congolais sur trois vit en insécurité alimentaire. Mais comment le pays ose se permettre d’abandonner par mauvaise fois des tonnes et de tonnes maïs qui auraient pu assouvir tant soit peu cette crise » a-t-il indiqué

 Des informations recueillies sur places, Ados Ndombasi fait la révélation, »…nous avons appris que des pourparlers se seraient tenus entre la Présidence de la république et le gouvernement au sujet de la vente de la concession Bukanga Lonzo afin d’y pratiquer la culture du cannabis communément appelé chanvre ou (diamba). Tout esprit rationnel se posera la question de savoir si notre peuple a besoin de maïs ou de chanvre au regard de notre insécurité alimentaire stupéfiante » renchérit-il
 
Du besoin d’autosuffisance alimentaire de la RDC, Ados Ndombasi relève le contraste dans l’action gouvernementale, »…il y a quelques jours en suivant les infos du soir, j’ai noté que le Vice-Ministre du plan Crispin Mbadu (un frère) est allé représenter le Ministre du Plan Christian Mwando à Matadi, dans le Kongo-Central, afin réceptionner un lot de 10.000 tonnes de riz don du gouvernement japonais. Nous sommes dans quel pays ou nous faisons pourrir du maïs à quelques kilomètres de la capitale et courrons quand un partenaire nous accorde un don de 10 000 tonnes de riz. Mais pourquoi le gouvernement congolais ne court pas tout aussi vite pour sauver le maïs qui se trouve à Bukanga Lonzo?. A quand l’autosuffisance alimentaire de la RDC? » s’est-il interrogé.

De l’action parlementaire initiée quant à ce, Ados Ndombasi rappelle, »…nous avons déposé depuis le 11 mai 2021 une question orale avec débat à l’actuelle ministre de l’agriculture pour un éclaircissement sur cette situation…Lettre morte. Si le gouvernement congolais n’a pas besoin de ce maïs de Bukanga Lonzo, nos électeurs, eux, en ont besoin pour survivre. Il serait peut-être alors indiqué que nous les députés nationaux, à l’unisson, nous organisions, pour récolter ce maïs que nous redistribuerons gratuitement au peuple congolais » a-t-il proposé en conclusion.
 
La Rédaction